Maligne-E-T4.transilien.com est un blog de SNCF
Profil de LudivineP
  • pseudo : LudivineP
  • stats : 6 commentaires depuis le 21 juin 2018
Commentaires de LudivineP
  • Grève nationale SNCF : la mesure de dédommagement

    Merci Claire pour cette adresse mail.
    Je suis bien consciente que cette décision (l'éxigibilité des communes) n'est ni de votre ressort, ni celui des personnes derrière cette messagerie.
    Mais je préfère tenter, exprimer mon incompréhension de cette décision, qui ne reflète pas la réalité et surtout qui nie les préjudices que vous avons subis. Je crois que c'est ce dernier point qui m'attriste le plus. Refuser ce dédommagement revient à nier la difficile période de 3 mois que nous avons vécu (allongement du temps de transports, fatigue physique et morale, tensions et réflexions verbales, perte de salaire dû au retard, heures supplémentaires de la nourrice dus au retard ... ). Il n'y a pas que le salaire des cheminots qui ont a été touché par cette grève (et si je voulais être cynique : nous, les usagers, nous n'avons pas eu de "cagnotte leetchi". Pour être sincère, j'espère qu'elle a bien servi au complément de salaire des cheminots, et non un simple coup de com').

    C'est pour toutes ces raisons que je vais écrire et arrêter de vous harceler.

    Merci Claire pour votre écoute et vos réponses

  • Grève nationale SNCF : la mesure de dédommagement

    Je vous remercie Claire, pour votre réponse sur l'exploitation des données de validation. J'avoue que c'est un sujet qui m'interpelle et m'intéresse beaucoup :)

    Je vous cite : "mais je n’ai malheureusement aucun pouvoir sur cette décision d’éligibilité de chaque commune". A qui pouvons-nous nous adresser pour contester ce refus d'idemnisation ? Voire pour contester la réclamation au refus d'indemnisation ? A quelle adresse mail ou postale pouvons-nous écrire pour contester ce critère d'exigibilité (qui ne correspond pas à la réalité vécue par les usagers) ?

  • Grève nationale SNCF : la mesure de dédommagement

    Bonjour Claire,
    Je vous cite : "ous ne pouvons exploiter que les données du contrat Navigo, à savoir l’adresse que vous avez enregistrée. Il nous est interdit par la CNIL d’exploiter les données de validation, dans le cadre de la protection de vos données personnelles. C’est pourquoi nous ne pouvons pas tracer votre trajet et voir où vous validez en entrée."
    J'avoue que je ne comprends pas bien cette explication sur la CNIL. Puisque partout dans les gares, les bus, les trains, la SNCF communique sur l'obligation de valider.
    1/ parce que la loi l'impose, sous peine de sanctions pénales (d'accord). Et qu'il est normal que la SNCF soit payé pour sa prestation (d'accord).
    2/ parce que cette validation lui permet de mieux connaître nos habitudes et donc améliorer les offres de transports (horaires des trains, etc ...)
    d'ailleurs, le même blog en parlait en 2016 : https://maligne-e-t4.transilien.com/2016/09/12/pourquoi-est-il-necessaire-de-valider-son-titre-de-transport/.

    Si la validation vous permet d'exploiter les données pour améliorer l'offre de transports, pourquoi la validation ne permet-elle pas de justifier de nos transports réellement effectués ? Ceux qui ont utilisent quotidiennement le RER E valident aux bornes du RER E, sont donc comptabilisés pour l'exploitation de l'offre de transports mais disparaissent dès qu'il s'agisse de reconnaître leur préjudice dû aux grèves ...
    Désolée d'insister, mais encore encore une fois, inégalité de traitement !

  • Grève nationale SNCF : la mesure de dédommagement

    Bonjour Claire,
    Le commentaire de "94RERD" du 3 juillet à 13h35 n'a eu aucune réponse et pourtant il résume très la situation et autres messages laissés par les usagers.
    Comment la SNCF accepte-t-elle de traiter inégalement ses usagers sur l'indemnité de dédommagement ? Comment la SNCF peut-elle rembourser les habitants de Maisons-Alfort et Créteil (ligne D, certes mais aussi ligne A et/ou métro donc la RATP) et pas ceux de Champigny, Nogent, Le Perreux ou Sucy en Brie ?
    Pourriez-vous m'expliquer, Claire, comment ces habitants ont-ils pu bénéficier d'une indemnité alors qu'ils disposent d'une solution alternative ?
    Si l'exigiblité de la commune est le critère principal (puisque c'est le seul qui vous nous donnez), pourquoi ce critère n'est-il pas appliqué ailleurs ?

    Nous avons bien compris que vous n'aviez pas le pouvoir de répondre à nos réclamations, mais reconnaissez que le critère de l'exigibilité ne s'applique pas à tout le monde et crée donc un inégalité entre des usagers dans une même situation.

    Merci d'avance Claire,
    Bonne journée,

  • Info trafic : La circulation des trains sera perturbée vendredi 6 et samedi 7 juillet

    Bonjour Claire,
    Peut-on en savoir un peu plus sur cette grève de deux jours, svp ? Les revendications, les syndicats qui l'ont décidée ...
    Merci par avance, Claire et bonne journée

  • Grève nationale SNCF : la mesure de dédommagement

    Bonjour,
    A l'instar d'autres habitants de Champigny (commune de plus de 75.000 habitants et très vaste), ma demande de dédommagement est refusée. Motif : commune non-éligible. Raison invoquée : la commune dispose d'une gare RER A ? Faux. La gare RER A qui porte le nom de "Champigny" se trouve sur la ville de ... Saint Maur. La seule gare sur le territoire de Champigny est la gare des Boullereaux, gare du ReR E !
    D'autre part, d'autres habitants de Champigny (quartier de Coeuilly), sont plus proches de la gare de Villiers sur Marne - RER E (2km) que la gare de Champigny - RER A (6km). Tous les jours, nous empruntons la ligne E, trajets facilement vérifiables par la puce électronique du pass Navigo.
    Et aujourd'hui, refuser le dédommagement revient à nier la situation que nous vivons depuis 6 mois (mouvements sociaux démarrés en décembre) et que nous subissons depuis 2 mois (trains supprimés malgré les annonces la veille, etc ...).
    Pouvez-vous nous indiquer où en sont vos remontés sur ce point, svp ?
    Merci d'avance, Claire