Maligne-E-T4.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Travaux sur les voies : quand les températures augmentent, les trains ralentissent

0
Publié le 25/05/2018

Des travaux de renouvellement des rails sont régulièrement réalisés sur votre ligne pour votre sécurité et votre confort.

[Mise à jour du 17/07]

Prévision de trafic du 19 au 23 juilletHaussmann St-Lazare <> Tournan de 13h à 21h : allongement du temps de parcours de 10 minutes.

 

Cependant ils peuvent entraîner des conséquences sur la vitesse de circulation de vos trains lorsque les températures augmentent.

La température interne du rail peut représenter un danger lorsqu’elle est trop élevée. Il peut se dilater et entraîner des risques de déraillement si le train roule trop vite. Pour votre sécurité, il faut donc adapter la vitesse des trains lorsque les températures augmentent.

Pour plus d’information, voici une vidéo expliquant ce phénomène de dilatation et de déformation des voies :

 

Qu’est-ce qu’une zone sensible ?

Les voies sont constituées d’un « long rail soudé ». Cela consiste à poser le rail sous contrainte pour pallier ces phénomènes de dilatation : dans l’idéal, il faut poser et souder le rail de manière à avoir des contraintes de températures nulles à 25°C.

Les rails étant en acier, ils subissent des écarts de température. Lorsque l’écart de température entre la nuit et le jour est important et/ou lorsque les rails sont exposés toute la journée au soleil, la température de l’intérieur du rail peut dépasser les 55°C. Ils sont donc soumis à un risque de dilatation (ou se rétractent à l’inverse en cas de grands froids).

Par conséquent, si la température est plus élevée ou plus faible que 25°C, le rail est de fait sous contrainte (respectivement de compression ou tension). Le rail étant tenu par les attaches aux traverses, elles-mêmes encadrées par du ballast, il est à même de supporter ces contraintes. Néanmoins cet équilibre n’est plus assuré sur certaines zones de maintenance ou de travaux : elles deviennent alors des zones dites « sensibles ».

Des mesures techniques de surveillance et/ou de limitation de vitesse sont alors nécessaires en cas de dépassement du seuil de température du rail. Cette surveillance a pour objectif de détecter tout mouvement anormal de la voie après chaque passage de chaque train et de prendre les mesures qui s’imposent si nécessaire.

Les ralentissements des trains que vous pouvez constater pendant les beaux jours sont donc la conséquence de travaux réalisés sur les voies pour poser et souder ces rails.

 

Source photo : Twitter @cypcyp77.

à lire aussi

Info trafic : samedi 27 mai. Quand les « zones sensibles » associées à la hausse des températures ralentissent les trains 

Déposez le premier commentaire sur ce sujet

Laisser un commentaire