Maligne-E-T4.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Des agents de médiation sur la ligne E

13
Publié le 12/02/2016
Photo médiateurs

 

Musique trop forte, pieds sur les sièges, dégradations, maintien ouvertes des portes  au départ du train, passage des tourniquets sans titre de transport, insultes… La liste des incivilités est longue et vous me faites régulièrement remonter votre exaspération face à ces comportements.

Au-delà du fait que c’est bien souvent très gênant voire franchement insupportable, on peut aussi très rapidement se sentir en insécurité.

 

 

 

 

Alors, comment  contribuer  à  faire respecter les règles évidentes du « savoir vivre ensemble » qui ne sont clairement pas évidentes pour tous ?

Il y a bien-sûr les équipes de la SUGE qui veillent sur votre sécurité 24h/24, les équipes de contrôleurs, dont la mission principale reste la sécurité et la lutte contre la fraude, mais qui assurent également la prévention des incivilités.  Malheureusement, il ne peut pas y avoir une équipe dans chaque train…

 

Pour renforcer ces équipes, depuis un mois, vous avez peut-être remarqué la présence de médiateurs sociaux.

Reconnaissables grâce à leur veste bleue, ils font partie de l’association Tiss’Lien qui assure leur formation spécialisée dans la médiation urbaine.

Des 7h00 à 20h00, les 3 équipes de 4 médiateurs travaillent dans les gares du RER E situées entre Haussmann St Lazare et Chelles Gournay.

Quelle est la mission des médiateurs ?

Leur mission principale consiste à veiller sur votre tranquillité en apaisant les situations difficiles par le dialogue.

Ils sillonnent tout au long de la journée les gares et les trains, avec pour objectif de lutter contre les incivilités quotidiennes et de faire de la prévention.

Cependant, avec 436 trains quotidiens sur le RER E, ils ne pourront évidemment pas être partout à la fois et empêcher toutes les incivilités !

 

Un danger ? Donnez l’alerte :

Pour rappel : si vous êtes témoin ou victime  d’une situation qui présente un danger  pour vous ou pour les autres clients, plusieurs dispositifs vous permettent d’agir :

– Les bornes d’appel d’urgence positionnées sur les quais et dans les souterrains

– Le numéro d’appel d’urgence :  3117 accessible depuis tous les téléphones portables 24H sur 24

-Le numéro d’appel d’urgence :  3117 7 qui vous permet d’envoyer un SMS et d’être en contact avec un opérateur 24H sur 24.

Toutes les informations sur ces N° d’appel sont détaillées ICI

SMS 31177

A noter que : Les 3117 et 31177 sont complémentaires, ils ne se substituent pas aux numéros des services de secours publics compétents. Vous pouvez donc également donner l’alerte auprès : des pompiers (18),  de la police (17) ou du Samu (15)

 

Avez-vous croisé les agents de médiation, que pensez-vous de leur présence, de leur métier ?

13 commentaires pour “Des agents de médiation sur la ligne E”

  1. marquetPasser au statut dit :

    Pas encore eu la joie de croiser ces braves gens!! En effet,,il faut être brave pour faire ce métier, quand vous faites une réflexion, même polie à un « incivil », vous vous attirez au mieux une remarque et au pire çà peut aller jusqu’aux désagréments physiques. J’espère qu’ils circulent à plusieurs!!
    Il y a quelques années, nous avons connu ce genre de cas en copropriété, mon mari faisant partie du Conseil Syndical.

  2. Stakanov dit :

    mais quel tristesse, les gens sont tellement des animaux qu’il faut envoyer des mamans oiseau pour leur apprendre le respect.

  3. marquetPasser au statut dit :

    C’est méchant envers les animaux. Pauvres bêtes!!

  4. christophe_77680 dit :

    Belle initiative !

    Je remarque depuis quelques temps une augmentation du nombre de fumeurs à HSL. un sentiment d’impunité semble commencer à s’installer. Et pour le coup je ne parle pas que des heures tardives où il est courant de croiser des personnes avinées qui font n’importe quoi.

    • Judge Fredd dit :

      Parfaitement d’accord avec toi – à ne rien faire commence à s’installer des incivilités qui se termineront par des bagarres entre voyageurs – perso je ne les supporte plus et prêt à distribuer des pains.

  5. Chris12345 dit :

    J’espère qu’ils vont pouvoir discuter avec les agents de la gare d’Ozoir pour leur expliquer que ce serait bien qu’ils ouvrent la gare…

  6. georges dit :

    ….C’est la nouvelle politique.

    …..j’ai posé la question pour la gare de chenay Gagny – fermee le 2 février matin, avec un attroupement autour de la seule machine à billet extérieure…….pas de réponse.

    …..Dans certains pays, si il n’y a pas de chauffeur, le bus ne part pas…..la France n’y est pas encore mais on y va !…..ça c’est sûr !…..grande manifestation du siècle avec les notables pour Rosa Park mais par contre, sur la ligne, détérioration continuelle

  7. Jéré dit :

    Il y a aussi certains moment ou ça craint notamment en heures creuses en bout de ligne entre Emerainville et Tournan.

  8. Usager dit :

    Totalement inutile !
    Les gens en ont rien à faire , si ils veulent fumer , c’est pas des agents de médiation qui vont leurs faire arrêter de fumer dans le train . Quand quelqu’un met ses pieds sur les sièges , peut-être il va les enlever mais dès qu’ils seront partit , ils les remettront. Pour certains jeunes , des amendes et de la prison et de la garde à vue sa suffit pas , c’est pas les agents de médiation qui vont faire évoluer les mentalités , jamais .
    Celui qui veut faire ce qu’il veut faire le fait , y’a déjà aucun respect sur les forces de l’ordre , je vous parle même pas alors de sa .
    Résultat . Argent jeter en l’air , au lieu de recruter 12 agents de la SUGE , vous êtes aller recruter des médiateurs .
    C’est pour bientôt l’interview des contrôleurs ? Merci laeticia 😉

  9. georges dit :

    Je ne doute pas de la motivation de ces agents de médiation mais effectivement on les envoie au « casse pipe ». Dans ma ville l’un s’est fait agressé (le Maire aussi d’ailleurs). A viser l’économie – pas de vidéo surveillance – un seul Maitre chien pour 2kms de parkings trains – fermeture des gares régulièrement pour économiser, là encore – on va « dans le mur et les problèmes ». Plutôt que « payer au rabais » ce serait mieux de recruter sérieusement et durablement, afin de freiner ces gens dans leurs délits impunis et arrogance.

  10. vero_b77Passer au statut dit :

    Tiens, j’en ai pas vu la queue d’un seul, de ces médiateurs 🙂

    • Jéré dit :

      Ils sont sur l’axe Haussmann-Chelles, j’en ai vu à Pantin et Magenta.

Les commentaires sont fermés.