Maligne-E-T4.transilien.com est un blog de SNCF
S'informer

Retour sur la situation perturbée du mardi 29 septembre

13
Publié le 29/09/2015

Picto informationCe matin, le mardi 29 Septembre, à 05h30, suite à un aléa lors de travaux sur les voies entre Nogent-le-Perreux et Villiers-sur-Marne, nos équipes n’ont pas pu terminer leur intervention dans les délais initialement prévus.

En conséquence, les circulations ont subi de fortes perturbations sur la ligne P entre Paris Est/Longueville-Provins et Paris Est/Coulommiers ainsi que sur le RER E entre Haussmann-Saint-Lazare/Tournan et Villiers-sur-Marne.
Afin de procéder aux réparations des installations défectueuses et de garantir la desserte de fin d’après-midi et de soirée, nos équipes sont intervenues entre 12h00 et 14h00 nécessitant la suppression de certains trains du RER E.

Nous sommes conscients de la situation difficile que vous avez rencontrée et des conditions dégradées dans lesquelles vous avez pu voyager, mais nous vous assurons que nos équipes se sont totalement mobilisées pour en réduire les conséquences.

Nous vous prions de nous excuser pour la gène occasionnée.

13 commentaires pour “Retour sur la situation perturbée du mardi 29 septembre”

  1. Sela000 dit :

    Va t’on pouvoir un jour faire un trajet aller/retour sans problème entre notre domicile/lieu de travail ? Ca semble de plus en plus rare sur la ligne E et en particulier sur l’axe Villiers-Sur-Marne – Paris….

  2. Chris12345 dit :

    Bonjour,

    Pouvez-vous expliciter l’aléa ?

    Merci

  3. zobi94Passer au statut dit :

    Bonjour,

    l’aléa est le terme idéal pour éviter toute polémique … c’est la faute à pas de chance.
    Arrétez de vous excuser et de nous expliquer que vous pensez à nous car au bout d’un moment, ca ne marche plus !
    Vous devez prendre plus de précautions, mettre en place des procédures modernes pour gérer les incidents, gérer l’obsolescence du matériel etc
    On peut comprendre pour les travaux qui ne se passent pas comme prévu, mais il y a plein d’autres éléments sur lesquels vous avez le pouvoir d’améliorer mais vous ne le faites (visiblement) pas …

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Zobiz, c’est exactement cela, les travaux ne se sont pas passés comme prévu. Un train Intercité a pris feu. Les travaux ont donc commencé en retard et les voies ont été rendues plus tard que prévu. Je vous confirme cependant que toutes les équipes de l’infrastructure et du matériel mettent en œuvre des procédures pour d’anticipation mais il malheureusement des incidents imprévisibles.

    • Chris12345 dit :

      Bonjour,

      Donc, un train prend feu (vous pouvez nous préciser quelle ligne et quelle heure ?).
      Je comprends que cela se passe à l’endroit ou doivent avoir lieu des travaux ?
      Les travaux ne commencent pas à l’heure. Jusque là, c’est effectivement un aléa.

      C’est ensuite que j’ai du mal :
      Les travaux ont commencé en retard ET les voies ont été rendues plus tard….

      Parce le chef de chantier n’a pas percuté qu’en commençant plus tard, il finirait plus tard ? Et il n’y avait personne de la SNCF pour le lui rappeler ?
      Deux possibilités : soit c’est une faute impardonnable pour incompétence, soit c’est une décision prise en connaissance de cause et le retard a été voulu. (mépris total des usagers).

      Vous pouvez me dire dans quel cas nous sommes ?

      Bon, comme le blog est fermé je n’aurais pas de réponse tout de suite mais j’essaierai de penser à reposer la question quand l’animatrice sera de retour…

      En attendant, bonne chance à nous.

    • Jéré dit :

      C’est un Intercités, don un Paris-Troyes-Culmont-Belfort, mais la question c’est où et quand?

    • Romuald dit :

      … si la hiérarchie ( ceux dans les bureaux au chaud ) a donné l’ordre au chef du chantier de maintenir les travaux malgré le retard, ledit chef de chantier n’a pas le choix que de les commencer … en retard …
      Après, je ne sais quelles étaient la nature des travaux, mais il est rarement prévu du « tac au tac » au dernier moment de rajouter du personnel ou du matériel pour finir à l’heure … d’autant plus si les travaux étaient délégués à une entreprise privée comme c’est de plus en plus le cas …

    • Romuald dit :

      En revanche, cela ne retire aucunement la nécessité de mettre en place par exemple des bus de substitution si nécessaire ! ! !

  4. Chris12345 dit :

    Bonjour,

    Je pense que quand on est à l’origine d’un problème qui lèse les usagers, met leur emploi en jeu et coûte plusieurs centaines de milliers d’euros aux entreprises de la région on a le devoir de s’expliquer.

    Mais sans doute est-ce là une conception du respect qui m’est propre ?

    Je ne comprends pas que les entreprises qui perdent des milliers d’euros tout au long de l’année n’attaquent pas SNCF / RATP / STIF en justice. Car nous, petits usagers n’avons ni les compétences, ni l’argent pour cela mais les entreprises pourraient mettre la pression.

    Quel est le coût des transports en commun pour la société ???? Je pense qu’on est bien au delà des 17 milliards que coûteraient les embouteillages ! Mais bizarrement, aucun chiffre !

    Les élus locaux pourraient aussi soutenir leurs administrés en mettant la pression sur la direction de ce gros machin et en arrêtant de payer quoi que ce soit tant que la qualité de service n’est pas restaurée.

    • zobi94Passer au statut dit :

      Je crois que c’est à cause de l’obligation de moyen de la SNCF et non de résultat ; mais votre proposition est à creuser
      De toute façon il va falloir que ca change …

    • Romuald dit :

      Certains élus font cette démarche, l’exemple d’un élu que je connais, que je n’apprécie pas vraiment mais dont je trouve l’implication par rapport à la problématique de dégradation des transports réelle, Mr Dupont aignan … je ne le soutiens pas dans la plupart de ses convictions politique (c’est un autre débat), mais j’ai constaté qu’il tape assez souvent du point sur la table conçernant le RER D dont le service est catastrophique …

  5. Judex dit :

    Et il faut s’attendre à des grèves en série pour l’ouverture de Rosa Parks : surcharge de travail, nouveaux horaires, horaires d’hiver, etc. Sans oublier la traditionnelle grève des 24 décembre et 31 janvier sur la ligne E !

  6. SameSaoule dit :

    Ras le bol du non respect des engagements vis à vis des usagers.
    Faut il que l’ensemble des usagers réunis cessent de payer leur transport, bloque leur prélèvement pour que les usagers soient respectés une bonne fois pour toute !

    Aucun autre moyen de se rendre à son travail comme de se rendre chez soi ! Il y a suffisamment de chômeurs pour qu’il nous arrive le même sort, ne croyez vous pas ?

    Vos excuses (feu, travaux retardés…) ça ne tient plus alors entamer des procédures à l’encontre de vos fournisseurs…les usagers en ont assez d’être pris pour « otages » !

    il faut impérativement que cela change car avec l’arrivée de la nouvelle station « Rosa Parks » le pire est à prévoir alors s’il vous plaît respecter vos engagements par rapport à la régularité de vos trains.

    y en a vraiment marre

Les commentaires sont fermés.