Maligne-E-T4.transilien.com est un blog de SNCF
Contribuer

Votre avis sur les substitutions routières

6
Publié le 17/06/2015
Laurianne

Le 10 juin , Laurianne : Responsable des Substitutions Routières était venue vous expliquer sa mission qui consiste à mettre en place des bus en remplacement de trains supprimés lors de travaux prévus.
Je vous avais invité à lui poser vos questions.

 

 


Voici les 2 commentaires de @Kvn et @Captainboeing sur le blog de la ligne P.

 

@captainboeing

C’est beau la libéralisation des métiers ! Embauchée à la SNCF pour planifier des bus…

Blague mise à part, le seul problème mais qui revient à chaque fois en cas de crise, est le manque cruel de bus. Je n’ai plus la date en tête mais lors de la dernière interruption de trafic matinal entre Coulommiers et Paris, un seul bus était disponible pour transporter les 2 rames du 6h42 et 6h11. Donc premier énervement parce que pas de train le matin, second énervement en arrivant devant le bus où il est déjà largement complet.

:
@Kvn
Bonjour

Ce serait pas mal lorsqu’en cas de « gros incident », je repense encore et toujours à l’obus découvert, qui justifiait bien-sûr l’arrêt des trains, a été sur le plan des bus de substitution une catastrophe totale pour tierces raisons évoquées (impossible d’en commander, heure de pointe, bouchons) Bref passons.
Pourquoi ne pas travailler avec les transporteurs locaux également en cas de situation très perturbée ? Afin qu’ils puissent (si possible car ça demande là aussi une organisation) d’ajouter des bus en renfort etc. Car quand on laisse passer près de 25 bus qui passent toutes les 15 minutes à Chessy et qu’aucun bus n’est mis en renfort alors qu’il y’a les voyageurs habituels des lignes + les équivalents de plusieurs trains qui déboulent subitemment, vous n’avez pas imaginée le chaos ce jour là, à l’exception des usagers et conducteurs de bus pris au dépourvus.
La RATP a des régulateurs bus, ce que les transporteurs locaux (Marne et Morin) par exemple je pense ne pourrais pas se permettre, et lors de situation perturbée comme j’ai pu le constater y’a 2 mois avec un accident de personne a Pantin, où tous les trains étaient terminus Noisy, le T1 était totalement saturée, les bus aussi, mais au bout de quelques minutes avec l’envoi de plusieurs bus sur les lignes, toute la foule en partie s’est estompée.
De plus, il semblerait que les transporteurs dont la SNCF fait appel sont situés à Paris ou proche banlieue. Il y’en a pourtant d’autres dans les secteurs de la Ferté-sous-Jouarre, Meaux et Coulommiers (je ne connais pas pour Provins) qui de mémoire se nomme « Viabus » qui fait du transport aussi bien scolaire que spécial. C’est d’ailleurs déjà arriver d’en voir durant des travaux entre Meaux et Chateau-Thierry. Celà améliorerait nettement la prise en charge des gens. (et puis ils connaissent bien les secteurs, que parfois de pauvres conducteurs de Paris sont envoyé ici et ne connaissent a peine les routes forcément, si on les envoient à la dernière minute c’est pas évident !)
– J’ajouterais pour conclure ce qui rejoint le commentaire de @captainBoeing que parfois un bus est mis en place pour 2 trains… Je ne l’apprend pas a Laurianne, mais transporter des gens debout sur l’autoroute et longtemps hors agglon’est pas autorisé pour des raisons évidentes de sécurité. Mais du coup des gens se retrouvent coincés sur place faute de places assises obligatoires

 

 

Les 2 situations évoquées dans ces commentaires sont liées à des substitutions routières inopinées mises en place pour faire face à une situation imprévue (hors travaux programmés)

Les substitutions routières inopinées :

:

Lorsque survient un incident comme celui de de l’obus découvert à Noisy le Sec qui a paralysé le trafic une partie de la journée, c’est le COT (Centre Opérationnel Transilien) qui commande en urgence les bus de substitution.
Le GTI (Gestionnaire du plan de transport), décide en accord avec l’équipe d’astreinte  de la mise en place de bus.
Cette décision ne signifie pas forcément qu’il sera possible d’obtenir dans la minute les bus demandés en nombre suffisant.

Toutes les compagnies autocaristes locales et provinciales qui respectent le cahier des charges imposé par la SNCF sont sollicitées.

:
L’incident de Noisy le Sec, arrivé pendant les vacances scolaires de février, n’a pas permis de trouver facilement des bus.
Dans ce type de situation les bus des compagnies régulières sont « pris d’assaut » mais ça ne suffit pas pour absorber l’ensemble des voyageurs de tous les trains supprimés.

:
J’ai bien pris en compte la remarque commune aux deux commentaires : Pourquoi mettez-vous 1 bus pour 2 trains ?

Là encore, il s’agit d’une substitution routière mise en place de manière inopinée, et les bus proposés étaient les seuls disponibles à ce moment-là.
A l’issue d’une perturbation inopinée, un retour d’expérience est organisé avec les différents acteurs de la chaine de la circulation de vos trains et de l’information voyageurs.
Vos commentaires et vos remarques sont donc précieux. Ils nous permettent de mieux évaluer la situation et votre ressenti en gare, dans les trains, et ainsi de mettre en place les mesures correctives qui s’imposent.

 

Les substitutions routières programmées :

:

Pour rappel, Laurianne commande à l’avance des bus pour des travaux programmés au moins 1 an à l’avance.
Comme vous l’avez constaté l’infrastructure nécessite une maintenance ou une remise en état régulière.
Pour votre confort, la majorité de ces travaux est réalisée en soirée ou certains week-ends, et nous oblige parfois à couper la circulation des trains et à mettre en place une substitution routière.

Ces nombreux travaux vous paraissent aujourd’hui longs et contraignants, mais ils sont indispensables pour vous garantir une sécurité optimale et un meilleur confort (renouvellement des voies et ballast, travaux de mise aux normes pour l’accessibilité en gare des personnes à mobilité réduite, installations d’ascenseurs, d’escaliers mécaniques, ajout de bancs sur les quais…)

:

Le métier de Laurianne prend ici tout son sens !:
Elle commande le nombre de bus correspondant au comptage effectué sur chaque train.
Pour prévenir une affluence exceptionnelle (match de foot, concert, groupe d’enfants…) des bus dit « de réserve » sont également commandés et utilisés si nécessaire.

:

Dans un objectif d’amélioration continue, Laurianne souhaiterait donc connaitre votre avis sur les substitutions routières programmées lors de travaux.

 

Ce questionnaire est désormais fermé.

Si vous souhaitez échanger davantage à ce sujet, une rencontre clients est organisée:

le 2 juillet de 06h30 à 09h00 en gare de Meaux.

Laurianne répondra à toutes vos questions.

6 commentaires pour “Votre avis sur les substitutions routières”

  1. michelspievakPasser au statut dit :

    Qui a eu la brillante idée de supprimer les abris sur le quai de la gare de Gretz direction Paris? On fait quoi sous la pluie?

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Spievak Michel, voici les dernières informations obtenues à ce sujet:
      une étude est en cours pour mettre en place un abri de quai filant (30mx3) sur le quai direction Paris car pour des raisons de sécurité on ne peut pas installer d’abri de quai « classique »
      La possibilité d’y installer des assises est également à l’étude.
      Bien entendu, je ne manquerai de vous informer de l’avancée de ce dossier.

  2. Aadel dit :

    Bonjour,
    Pourquoi la SNCF n’achèterai t’elle sa propre flotte de bus ou de car pour pallié beaucoup plus rapidement les incidents de dernières minutes?
    Merci.

    • GEORGES dit :

      Boujour. D’un avis personnel ils n’ont déjà pas les moyens financiers d’entretenir certains réseaux actuels et ils auront des difficultés à investir dans la gestion et l’achat de ce mode de transport. un bus c’est très cher, ça passera si ça se fait dans la sous traitance, comme dans beaucoup de domaines en France.

    • LaetitiaPasser au statut dit :

      Bonjour @Aadel, c’est une solution effectivement, mais elle ne peut être retenue en raison de son coût..

  3. Usager77680 dit :

    Bonjour,

    Un an à l’avance?… vous arrivez donc à prévoir les travaux un an à l’avance mais les Étés caniculaire qui reviennent tous les ans, vous arrivez pas à les prévoir… j’en ris tellement c’est pathétique.

    Blague à part, « Cellule d’urgence » vous connaissez? Non parce que ce mot existe dans toutes les entreprises, ça consiste à avoir toujours un plan SOS dans les tiroirs à mettre en place en quelques minutes (chez EDF par exemple, ça consiste à se connecter en moins de 15 minutes sur un réseau tierce si on a une panne, et ils arrivent à faire ça sans couper le courant car ils savent anticiper)

    A la SNCF ça pourrait reposer sur un motrice « Diesel » parce que le tout électrique ça va mais vu comment vos rames tombent en rades tous les jours…

    Quant au substitution routière, elles sont aussi mal adaptées que vos services ferroviaire, 1h05 pour faire Paris-Est Roissy-en-Brie et 5 arrêts… ça fait du 30km/h quoi…

    cdt

Les commentaires sont fermés.